Voyager au Féminin

En tant que femme c’est une question que je me suis beaucoup posée, et que l’on m’a posé, et qui se poseront toujours pour tous les voyageurs et dans les forums…

Une femme peut-elle voyager seule ?

Voyager, ce n’est pas compliqué. Ce n’est peut-être pas une évidence pour tout le monde, mais si vous êtes sur ce blog c’est que vous avez la fibre voyageuse. Un peu de connaissance et du bon sens suffisent à créer des moments exceptionnels et des séjours sécuritaires. Finalement la peur ressentie par la gente féminine est avant-tout culturelle. Puisque les femmes représentent le sexe faible dans nos sociétés depuis la nuit des temps, la femme elle-même se pense faible. De fait tout le monde pense qu’une femme seule n’est pas capable de voyager ; ou qu’en tout cas voyager au féminin représente des risques. Alors oui voyager est risqué car la vie elle-même comporte des risques. Cependant un homme qui voyage est lui aussi touché par l’ensemble de ces problèmes liés au voyage. Alors si une femme a envie de voyager seule, il n’y a aucune raison ou contrainte pour qu’elle n’en soit pas capable.

La sécuritéAvoir conscience des risquesLes atoutsHygiène intime

 

La sécurité

 Tout comme l’homme, la femme se doit de se tenir au courant des mœurs dans les pays traversés ; pas question de rouler dans les mêmes tenues sur les plages des Caraïbes ou dans les pays islamiques. Jusque là, rien d’étonnant.

Tout comme l’homme, il se peut que la femme se trouve confrontée à des personnes agressives (et pas uniquement pour des questions de viols). Si cela vous inquiète vous pouvez vous préparer mentalement en apprenant à vous défendre, que ce soit physiquement ou verbalement.

Travailler votre attitude et votre ressenti est aussi une manière de vous protéger. Si vous dégagez le sentiment d’être sans défense, cela vous fait paraître pour une proie facile aux regards de potentiels agresseurs.

L’idée est de fixer avant le départ vos limites, de faire le point sur vos peurs. Ce travail vous permet de prendre conscience de vos failles, donc de mieux les anticiper, mais aussi de pouvoir travailler dessus (consciemment ou non). Vous verrez aussi comment ça se présente sur la route, suivez votre instinct. Personnellement je m’étais promis de ne jamais faire du stop par peur uniquement, finalement en manque d’eau et de nourriture en Patagonie une voiture m’a sauvé d’une situation qui s’avérait difficile. C’est grisant et j’ai eu beaucoup de mal a arrêter ensuite.

Si vous voulez faire les choses au mieux, les gouvernements publient des documents d’information à destination des femmes voyageuses. La plupart de ces documents sont assez effrayant puisque les auteurs ne regardent que le pire côté des choses. Cependant il peut être intéressant d’en prendre connaissance au 2e degré :

À votre arrivée dans un pays étranger communiquez votre présence et les grandes lignes de votre voyage auprès de votre ambassade. Et si en tant qu’itinérant vous pressentez des moments difficiles, n’hésitez pas à donner des détails de parcours à des proches afin qu’ils puissent réagir au mieux en cas de problèmes.

Et puis à chaque problème sa solution. Si vous avez besoin, vous pouvez toujours acquérir des puces GPS pour pouvoir voyager sereinement.

Avoir conscience des risques

Voyager c’est sortir de sa zone de confort et donc stimuler des risques potentiels (tout comme traverser une rue). Il faut vraiment en être conscient afin de ne pas se laisser abattre si jamais il arrive quelque chose (ce n’est pas seulement valable pour les femmes). Si vous souhaitez partir c’est que vous être aussi prêt(e) à prendre un risque dans le but de mener une vie qui vous conviendrait, risques inclus.

Les atouts

On pense la femme faible car le regard de la société est d’avantage porté sur ses faiblesses que sur ses forces ; et en plus « Ça ne se fait pas ». Moi je suis plus comme Simone de Beauvoir et voit la femme comme le sexe fort, et d’autant plus en voyage.

En effet voyager au féminin est un bel atout puisque :

  • On nous aide plus facilement ;
  • On est plus facilement accueillies ;
  • On suscite plus de curiosité ;
  • On s’obstine moins sur les difficultés qu’un homme ;
  • Et être une femme aventurière, c’est quand même la classe aux yeux de beaucoup de monde, et ça fait du bien ! 

Hygiène intime

La femme a cependant des besoins spécifiques notamment pour l’hygiène intime. Voici quelques suggestions d’accessoires spécifiques aux femmes :

  • La mooncup (coupe menstruelle) : La mooncup remplace tampons et serviettes hygièniques. C’est une coupe en silicone qu’il suffit de rincer à l’eau après usage. Zéro déchet et très peu de contraintes ; on est un peu mal à l’aise à la première utilisation, mais c’est très confortable ensuite. De plus la coupe à une durée de vie illimité, donc elle reste très économique comparée aux tampons et autres accessoires. Prix d’achat : environ 30€

Plus d’info sur : www.mooncup.com

  • Go girl (urinoir féminin) : Pas toujours évident de trouver un coin tranquille où se cacher pour aller aux toilettes et affronter les bestioles et herbes qui piquent les fesses ; ou simplement pour éviter de s’assoir sur une cuvette sale. Go girl est encore un accessoire en silicone, celui-ci permet d’uriner debout. A rincer après usage, l’objet est simple d’utilisation, léger, ne prend pas de place dans les sacoches. Prix d’achat : 19,90€

Plus d’info sur : www.youpee.fr

  • L’implant contraceptif : Si vous souhaitez partir protégée, l’idée de l’implant peut être intéressante. Sûr à 99%, sa durée de vie est de 3 ans. Pas besoin de partir avec un stock énorme de pilule ou de chercher des capotes dans des pays où ça ne se fait peut-être pas trop. Parlez-en à votre gynécologue et surtout posez le au moins 6 mois avant le départ pour être sûr que c’est un mode de contraception qui vous convient.

Quelques sites et livres pour aller plus loin

 

Passer les frontières <<< Autres articles >>> Les dangers


 Et vous mesdames ? Qu’est-ce qui vous fait voyager et quels sont vos conseils pour celles qui souhaiteraient se lancer ?

Articles similaires

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

– Nouveau –

Cliquez ici pour vous inscrire à l'infolettre

Articles par thématiques