Recharger les batteries

Que ce soit pour tenir un blog, parler à ses proches, ou localiser un Warmshower potentiel; il est devenu difficile de se passer des nouvelles technologies lors d’un voyage à vélo. Mais pas de panique, il existe plusieurs solutions pour pouvoir recharger les batteries en toute autonomie :

Le moyeux dynamo

Recharger les batteries : le moyeu dynamo Shimano Alfine

Léger, efficace et à bon prix, le moyeu dynamo Shimano Alfine séduit nombre de voyageurs à vélo – © Crédit photo Laura Pedebas

Utile pour charger l’ensemble de son équipement électronique de petite taille et faire fonctionner les lumières du vélo ; la dynamo est devenue indispensable aux voyageurs de moyenne et longue durée. Car même si on ne prévoit pas de rouler de nuit, il est important de se faire voir, et plus particulièrement par temps couvert (pluie, brouillard, …). Cependant, pour créer cette énergie, la dynamo ajoute une faible résistance au roulement.

Chargeur Busch & Müller

Cet accessoire est un régulateur de charge. Il vous permet d’ajuster le débit de recharge de d’un moyeu dynamo afin de recharger les batteries via un port USB et de les préserver d’une usure précoce due à une charge irrégulière.

Prix moyen observé en France : 74€

Un panneau solaire

Ils peuvent agir en complément ou en à la place d’un moyeu dynamo. Avant l’achat, prenez le temps de comparer les possibilités qui s’offrent à vous en vous demandant : où et comment l’accrocher, comment je vais l’utiliser, pour répondre à quels besoins ?

Pour un usage modéré (simplement le téléphone par exemple) un petit panneau solaire rigide est amplement suffisant. Faites attention à bien prendre un panneau avec une batterie de stockage afin de charger le panneau la journée, puis charger votre téléphone la nuit avec une charge régulée (ça évite d’abîmer les batteries des appareils en charge).

Expemag a déjà proposé un comparatif complet pour cet outil.

À savoir avant de partir !

Les prises électriques ne sont pas universelles. Pensez à vérifier selon le pays, et si besoin à vous acheter un adaptateur universel. On peut en trouver dans tous les magasins de bricolage, hifi, voyage,… Et si vous prenez l’avion, il y en a aussi dans les zones free duty des aéroports.

Mais posez-vous bien la question avant de partir…

« Est-ce vraiment le voyage que j’ai envie vivre? »

Est-il vraiment utile de transporter téléphone, ordinateur, …? Le voyage n’est-il pas fait pour profiter du monde et des rencontres nouvelles? Lors de mes 10 mois de voyage j’avais avec moi tout l’équipement high-tech pour pouvoir écrire mon blog, faire les montages vidéos, le tri des photos, les retouches, la mise en ligne, etc. Même à 2 ça nous prenait un temps fou. il est vrai tout de même que cet investissement personnel est souvent récompensé par les commentaires de ceux qui suivent et qui ajoutent un autre dynamique au projet. Et quoi que l’on fasse, il y a aussi la famille qui veut toujours plus de nouvelles. Alors, avec un blog, au bout de 3 jours sans e-nouvelles c’est la panique chez les sédentaires. Ça veut dire aussi qu’à chaque passage en ville votre unique objectif sera d’avoir un réseau internet pour bloguer, skyper…

Avec le blogging le voyage prend une autre dimension. On ne voyage plus seulement pour soi, mais aussi pour tous ceux qui suivent l’aventure via Internet. Il faut donc choisir quel sera votre voyage…

Se diriger <<< Autres Articles >>> Passer les frontières

Articles similaires

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

– Nouveau –

Cliquez ici pour vous inscrire à l'infolettre

Articles par thématiques