Les dangers

Puisque voyager c’est sortir de son cocon familier, le changement fait souvent peur. Et si ce n’est pas vous qui êtes terrorisé à cette idée de vagabondages, ce sont vos proches qui vont vous transférer la leur pour vous arrêter dans votre folie « Mais à la télé, ils ont dit que … ».

Partir la peur au ventre ne vous mènera malheureusement pas bien loin puisque vous serez fermé à toute expérience nouvelle et aux rencontres.

Personnellement, en tant que fille, lorsque je me suis retrouvée à voyager seule, j’avais au fond de moi une peur énorme des autres et me sentais terriblement impuissante. Puis finalement lors de ma première nuit en camping sauvage seule je me suis endormie comme une masse. J’ai rapidement compris qu’il suffisait de s’ouvrir pour tisser des liens, que les hommes un peu « encombrants » étaient faciles à remettre en place avec un sourire, que le monde entier ne me voit pas comme une proie, … Bref ! En fait être seule n’est pas synonyme de solitude ou d’insécurité. Au contraire, les personnes rencontrées étaient beaucoup plus apaisées et souhaitaient m’aider.

Dans le trafic de Mexico DF, Le Mexique à vélo - La Cyclonomade

Dans le trafic de Mexico DF, Le Mexique à vélo – La Cyclonomade

Le principal danger sur la route reste les voitures qui parfois ne souhaitent vraiment pas faire de place aux vélos puisque rien ni personne ne les y obligent. Pour cela un seul outil essentiel : le rétroviseur ; et surtout rester attentif.

Voici cependant quelque conseils pour voyager en sécurité et ne pas foncer tête baissée dans les problèmes :

Avoir conscience des risques

Voyager c’est sortir de sa zone de confort et donc stimuler des risques potentiels (tout comme traverser une rue). Il faut vraiment être conscient de ces risques afin de ne pas se laisser abattre si jamais il arrive quelque chose (ce n’est pas seulement valable pour les femmes). Si vous souhaitez partir c’est que vous être aussi prêt(e) à prendre un risque dans le but de mener une vie qui vous conviendrait, risques inclus.

Avoir conscience de ses limites

Comme développé dans l’article « Voyager au féminin », le tout est de faire le points sur ses peurs et ses limites. Cela vous aidera à prendre conscience de vos besoins pour vous renforcer et prendre confiance en vous. D’ailleurs le simple fait de prendre conscience de ces manques vous permettra de travailler dessus.
Et ça fonctionne pour tout le monde hein ? Pas seulement les femmes !

Connaitre le pays

Se renseigner sur le pays souhaité vous permettra d’obtenir les informations importantes sur la politique du pays. Pour cela le site de l’ambassade de votre pays, les forums de voyageurs, etc. C’est important de se pas se lancer la tête la première dans la gueule du loup dira-t-on.

Ne pas faire d’envieux

Vous aller dans un pays moins aisé que le votre ? Et bien ce n’est pas la peine d’afficher aux yeux des autres votre richesse. Alors quand on part en voyage on évite les bijoux, les porte-feuille épais, l’appareil photo toujours autour du cou, …
Et puis vous verrez que l’on se sent bien plus à l’aise lorsque l’on se fond dans la masse.

Alors pour cela, un peu de précaution, une dose de bon sens, une analyse de la situation, et du sang-froid en cas de situation difficile ; et ça devrait fonctionner.


Et vous, avez-vous des astuces pour voyager en sécurité ? Avez-vous déjà rencontré des situations difficiles ? Comment vous en êtes vous sorti ? Racontez nous votre histoire en laissant un commentaire…


Voyager au féminin <<< Autres articles >>> Retour au menu

Articles similaires

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

– Nouveau –

Cliquez ici pour vous inscrire à l'infolettre

Articles par thématiques