Dormir

Dès que l’on plie sa tente le matin, une question nous trotte dans la tête « Où vais-je dormir ce soir? ». Pas d’inquiétude ni de tourments, juste une curiosité qui nous pique… Et vous ? Savez-vous où dormir lors d’un voyage à vélo ?

Camping sauvageChez l’habitant Les communautés webCampings et hôtels

 

Camping sauvage

Payer un logement chaque soir devient rapidement un budget important. Le camping sauvage s’affiche alors comme une solution intéressante. Cependant la qualité de votre nuit dépendra de votre emplacement. L’emplacement parfait se doit d’être à peut près plat, plutôt caché et avec une source d’eau dans le meilleur des cas. Ce peut être dans un bout de campagne, mais aussi dans un parc en ville si vous n’y restez que la nuit. En quelques mots je vous conseille simplement d’être discret, d’avoir une tente aux couleurs naturelles et de cacher les bandes réfléchissantes de votre matériel vélo. Avant de vous installer, faites un petit tour des environs et posez vous une minute à l’endroit où vous souhaitez planter la tente pour faire attention aux éventuels problèmes : le bruit, le vent, le sol (attention aux épines). 

Camping sauvage - Dormir lors d'un voyage à vélo

Camping sauvage – Dormir lors d’un voyage à vélo

Chez l’habitant 

Pour frapper aux portes, il n’y a pas de secret : un beau sourire, une courte présentation et allez droit au but ; ensuite laissez-vous guider par la situation… Régulièrement des personnes ont accepté tout en ayant peur. Le contact se faisait alors le lendemain matin, le temps de gagner la confiance de vos hôtes. Ces rencontres là sont souvent les plus belles rencontres de voyage car elles sont à la fois surprenantes et inattendues. Alors ne restez pas caché derrière votre timidité, prenez votre courage à deux mains et provoquez votre propre aventure.
Accueil chez l'habitant au Mexique - © Laura Pedebas

Accueil chez l’habitant

Les communautés web 

Le web ouvre aujourd’hui d’innombrables possibilités pour les voyageurs du XXIe siècle :

Warmshower : un site d’excellence dédié aux cyclotouristes. Qui n’a pas rêvé d’aller frapper à une porte à la fin d’une journée de vélo afin d’avoir une douche chaude (ou fraiche) bien méritée ? Vous l’avez rêvé ? Et ils l’ont fait ! Par l’intermédiaire du site vous pouvez entrer en rapport avec toute la communauté du web et bénéficier d’une douche chaude et souvent d’un terrain ou planter la tente ou encore un bon lit chaud. Mais au delà des besoins, ce sont souvent les rencontres qui restent inoubliables ! De plus, les membres de la communauté sont affichés sur une carte, ce qui permet de vous repérer plus facilement (présentation aussi sur liste et recherche par ville ou nom).

Ce système est notamment idéal pour les grandes villes, lorsqu’il est difficile de se loger sans hôtel.

Couchsurfing est un autre site d’hébergement communautaire dédié à la communauté des voyageurs

Camping et hôtels

La simplicité, l’envie d’une douche où d’un lit douillet, l’absence d’un lieu proche où camper, se rétablir lorsque l’on est malade, … Certains cyclotouristes ne se posent pas la question et choisissent immédiatement l’hôtel comme lieu de prédilection pour se remettre des fatigantes journées de sports.
Et si beaucoup de voyageurs à vélo prônent un hébergement gratuit lors d’un voyage à vélo, il est souvent agréable de lâcher prise et de s’accorder un peu de confort.
Mais quel hôtel choisir  ? 
De nombreux voyageurs vous conseilleraient sans hésitations les sites suivant: 

Et vous ? Savez-vous où dormir lors de vos voyages à vélo ? Quel est votre lieu de repos de prédilection ? 

Articles similaires

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

– Nouveau –

Cliquez ici pour vous inscrire à l'infolettre

Articles par thématiques