Résilience – 25 000 km de vélo au delà du handicap

RésilienceLe défi d’une vie : Rallier Brest au Népal seul et à vélo

Vincent était sportif et avide de sensations. Mais après une leucémie, une chute de 80 mètres et un grave accident de vélo en quelques années seulement ; il arrive un moment où il ne trouve plus l’énergie de positiver face à son nouveau corps et handicap.

Alors quand il ne voit plus que les portes qui se ferment à lui, il imagine une nouvelle manière de mener sa résilience : pousser le destin à travers un projet d’un nouveau genre pour trouver la force de se construire encore un nouveau futur.

Résilience pour allier sport, handicap et espoir

À peine réparé Vincent se lance alors à travers un voyage à vélo de 25 000 km à travers l’Europe et l’Asie. Le but de ce voyage est de retrouver une famille de Népalais qu’il affectionne particulièrement.

Mais le but ultime de ce projet c’est de se reconstruire à travers cette aventure. De vivre de nouveaux défis sportifs, de prendre le temps de réfléchir à son futur. Un projet qui lui permet aussi de se place en tant qu’exemple auprès des personnes handicapées, afin de prouver que dans la vie tout est possible.

Son voyage est donc ponctué de beaucoup de solidarité, d’interventions auprès d’écoles et de centres pour personnes en situation de handicap.

Mon regard sur ce livre

J’ai beaucoup aimé lire ce livre où l’auteur parle de sa progression psychologique de sa résilience et de l’évolution de ses projets d’avenir ; tout en décrivant le défi sportif et moral auquel il se confronte. Un véritable récit de vie datant de 2010 qui va donner envie à plus d’un de partir !

Cet ouvrage amène indirectement le lecteur à s’interroger sur le handicap, et tout simplement notre rapport à l’autre. Et à travers tout cela, en partageant ses réflexions, l’auteur nous amène à nous interroger aussi sur les direction de vie que l’on est en train de prendre, ses choix, ses possibilités, les portes qui se ferment pour en ouvrir d’autres…

L’ouvrage est intéressant, en dépit de quelques longueurs qui, à mes yeux, traduisent avant tout la difficulté de raconter le quotidien d’un tel défi qui se résume souvent à pédaler, manger et rencontrer des personnes aidantes sur la route qui nous donnent toujours le coup de main et de solidarité dont nous avions besoin à ce moment là !


Et vous, avez-vous lu Résilience ? Qu’avez-vous aimé de ce livre ? Quel sera votre prochain livre de chevet ?

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

– Infolettre –

Cliquez ici pour vous inscrire à l'infolettre

Articles par thématiques