Optimiser son matériel pour réduire ses dépenses

Lors d’un voyage à vélo l’achat de matériel est une des plus grosses sources de dépenses. Cependant il est compliqué de réduire cette dépense car lors d’un voyage de cyclotourisme il faut avoir confiance en son matériel. Il faut que la tente soit un toit confortable et sec, il faut être sûr de bien pouvoir se reposer la nuit, et bien évidemment on ne peut pas se retrouver sans avoir la possibilité de manger le jour où le réchaud casse et que l’on n’a que des pâtes en réserves. Alors si on ne peut réduire la qualité de son matériel, on vous propose cependant d’apprendre à optimiser son matériel pour réduire les dépenses.

Acheter bien pour acheter durable

Partir coûte cher, mais uniquement durant les premiers préparatifs ! Car si on achète le bon produit il peut durer la vie entière ! Quant au mauvais produit, on ne peut pas prédire le moment où il va casser… Mais il cassera durant le voyage c’est presque sûr !

Pour acheter un produits durable il faut donc :

  • Lister toutes ses attentes et trouver le produit qui va être le meilleur compromis face à celles-ci ;
  • Prévoir une qualité de produit à la hauteur de votre usage (pas besoin d’acheter le produits le plus cher pour une promenade de 3 jours par exemple) ;
  • Choisir un produit dont le visuel vous plait aussi ;
  • Ou encore, pensez au prêt ou à la location de matériel !

Prenons les sacoches en exemple : Si vous souhaitez faire beaucoup de cyclotourisme et partir l’esprit léger à chaque fois, choisissez des sacoches étanches et avec des attaches rapides et simple pour les ôter et les remettre sur le porte-bagage. Car même si le prix est élevé, ce sont les sacoches qui correspondront à vos réels besoins. CEPENDANT, si vous souhaitez faire des randonnées uniquement de manière occasionnelles, vous pouvez prendre des sacoches moins chères car elles correspondront peut être tout autant à vos besoin ET à votre budget.

Optimiser son matériel avec la technique du multi-usage

Si on ne peut pas acheter des produits de faible qualité, on peut cependant réduire les dépenses en réduisant le nombre d’items à acheter. C’est dans cette optique là que l’on parle d’optimiser son matériel.

C’est-à-dire que pour chaque item acheté on va tenter d’y associer différents usages, sur le même principe qu’un couteau suisse!

Idées en vrac de multi-usage en voyage à vélo

  • Polaire + habits = oreiller ;
  • Pantalon convertible pour moins de linge (et se changer plus facilement au bord de la route ;
  • Poche à eau = réserve + douche ;
  • En solitaire on n’a pas besoin d’assiette et on peut manger directement dans le plat ;
  • Pédales à clip = décapsuleur ;
  • Plutôt qu’un trépied on peut acheter un stabilisateur qui peut s’avérer très utile si un chien s’approche de trop près avec de mauvaises intentions ;
  • Couvercle troué pour faire une passoire ;
  • La couverture de survie peut aider à garder des aliments au frais ;

Voilà plusieurs idées de multi-usage que nous avons mis au point durant nos voyages. Cependant à chacun sa manière de voyager, à chacun ses besoins prioritaires, et donc à chacun aussi ses bonnes idées.

Et vous, comment optimisez-vous vos achats ? Quelles sont vos astuces multi-usage ?

2 Commentaires

  1. marie's Gravatar marie
    23 septembre 2016    

    Pour moi l essentiel est de bien dormir pour bien recuperer
    je me suis trop caillée pendant mes années scout

    pour le duvet j ai privilegié des fabriquant francais (triple zero et valandré)
    qui assurent l entretien les reparations et le regarnissage pour qq euros
    nos duvets principaux ont 25 ans , 2 TDM et toutes leurs plumes
    rapporté au nombre de nuits l investissement est tres rentable

    • La Rédaction's Gravatar La Rédaction
      24 septembre 2016    

      voilà un bel exemple d’optimisation de ses achats. 25 ans c’est très durable ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

– Infolettre –

Cliquez ici pour vous inscrire à l'infolettre

Articles par thématiques